Le manque de sommeil, un danger pour le corps et l’esprit

fatigue-pluszaine.wordpress

Le soir après une bonne journée on a souvent qu’une envie : se détendre et décompresser ! On a beau être fatigué, une fois les enfants couchés on aimerait bien profiter du calme. Alors on repousse l’heure de sommeil, en se disant que ce n’est pas grave, on le rattrapera plus tard. Ce week-end, la semaine prochaine ou certainement dans une autre vie… Nous prenons soin du sommeil de nos enfants en les couchant de façon à ce qu’ils aient leur quota de sommeil, alors pourquoi pas nous ?

Un adulte a besoin de dormir entre 7h et 9h par nuit en moyenne. Selon votre métabolisme, cela peut être un peu plus ou un peu moins. Il suffit alors de calculer l’heure du coucher selon votre heure de lever. Pour ma part j’ai besoin de 9h de sommeil. Sachant que je me lève à 6h30 le matin je devrais donc m’endormir à 21h30 ! Donc me coucher un peu plus tôt, pour me laisser le temps d’endormissement… Ce n’est pas étonnant que je sois toujours fatiguée, puisque je ne m’accorde pas le quota de sommeil dont j’ai besoin. Mais les enfants s’endormant eux-mêmes vers 21h – quant ils le veulent bien – , dur dur d’avoir un peu de temps pour soi avant le coucher…

Pourtant de nombreuses études ont prouvé que le sommeil était nécessaire à notre organisme, et cela apporte de nombreux bienfaits. L’une d’elle a même démontré qu’un petit manque à gagner de sommeil – moins de six heures par nuit durant une semaine – nuisait directement à plus de 700 gènes du corps humain ! Voici les principales conséquences de la fatigue sur notre organisme.

Des troubles de l’humeur

L’un des premiers symptômes est l’irritabilité. Il suffit d’une seule nuit à moins de 6h de sommeil pour que le centre émotif du cerveau soit 60% plus réactif. C’est d’ailleurs généralement ce qui nous permet de savoir qu’un enfant a besoin de dormir : il pleure pour presque rien, est ronchon, se met en colère peu importe ce qu’on lui dit… C’est pareil chez l’adulte, à moindre mesure puisque nous essayons de nous contrôler. Nous sommes tout de même à fleur de peau et la moindre remarque ou gêne nous fait réagir d’avantage qu’en temps normal.

=> À long terme de mauvaises relations avec les autres dues aux troubles de l’humeur peut même amener à la dépression.

Une prise de poids

Lorsque l’on dort suffisamment, nous stimulons la production de la leptine, une hormone chargée d’indiquer au cerveau que l’organisme est satisfait. Sans cela, la conséquence directe est donc une diminution de la satiété. De plus, la ghreline, hormone qui stimule l’appétit, augmente. Ce qui est plutôt logique : nous sommes éveillés plus longtemps et avons donc d’avantage besoin de manger. Du moins c’est ce que comprend notre corps. Résultat nous sommes moins rassasiés, on mange plus, en particulier des aliments sucrés gras et en grande quantité.

=> À long terme cela peut mener à l’obésité.

Des capacités intellectuelles affaiblies

Le manque de sommeil est la cause de difficultés de concentration et de pertes de mémoire. Nous n’arrivons plus à nous focaliser sur une tâche et cela peut être contraignant au travail ou à l’école, amenant à de mauvais résultats. De même pour la faculté à apprendre dans ses études : pas de mémoire, pas d’apprentissage. J’avais lu il y a quelques années un article qui disait que les rêves étaient dus aux événements de la journée qui se « rangeaient » dans nos cases de la mémoire. Hors les rêves sont plus nombreux lors du sommeil paradoxal, qui s’effectue en fin de nuit ! Il est également prouvé qu’il joue un rôle dans la maturation du système nerveux ainsi que dans l’augmentation des capacités de stockage en mémoire.

=> À terme, cela peut mener à une perte de masse cérébrale et à un accident de la route ou du travail. Une mauvaise concentration due à la fatigue peut être aussi dangereuse au volant que l’alcool.

Une diminution des capacités physiques

La peau terne qui tire et les cernes sont les premiers signes d’un manque de sommeil. Mais ce ne sont pas les seuls, la fatigue physique peut empêcher d’effectuer toutes les tâches que l’on a à faire et même de jouer au ballon avec notre enfant. Notre corps est beaucoup moins performant qu’il le devrait et l’on a tendance à vouloir rester tranquillement assis dans son fauteuil pour se reposer.

=> À terme cela mène au vieillissement prématuré de la peau et augmente le risque de chutes et fractures.

Un affaiblissement du système immunitaire

Lors du sommeil notre système immunitaire produit des protéines nommées cytokines. Certaines de ces protéines augmentent lorsque l’on a une infection, une inflammation ou lorsque l’on vit une situation de stress. Le manque de sommeil peut réduire la production de ces cytokines et, de plus, le nombre d’anticorps et de cellules spécialisées qui combattent les infections est réduit lorsque l’on ne dort pas suffisamment. Nous serons alors d’avantage exposés aux différentes maladies et le risque d’attraper un rhume est multiplié par trois.

=> À terme nous pouvons être plus facilement malades et avoir des difficultés à se défendre face à la grippe ou des infections respiratoires.

Un capital santé amoindri

Le manque de sommeil n’est pas naturel et perturbe le métabolisme. Cela engendre une augmentation du risque de développer certaines maladies et pathologies :

  • Accidents vasculaires cérébraux (Multiplié par 4 par rapport à des nuits complètes)
  • Baisse du nombre de spermatozoïdes
  • Diabète de type II (Réduction de la sensibilité à l’insuline)
  • Maladies cardiaques (Hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, infarctus, athérosclérose)
  • Cancer agressif du sein et cancer colectoral (Corrélation entre cancer de tous types et apnée du sommeil, travail de nuit classé par le CIRC dans la liste des « Cancérigènes probables »)

=> À terme le manque de sommeil amène à avoir une plus faible espérance de vie.

sommeil-pluszaine.wordpress

Toutes ces informations amènent à réfléchir et à prendre conscience que le sommeil et le repos sont très importants pour notre bien-être. Il n’est jamais trop tard pour s’en rendre compte et ainsi prendre des mesures dès que possible.

Bonne nuit !

Publicités

2 commentaires sur “Le manque de sommeil, un danger pour le corps et l’esprit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s