La larme [Poème]

Laisse respirer ton cœur
Libère-toi de tes malheurs
Elle est là pour te soulager
Avec son petit goût de salé
Le long de ta joue, elle glisse
Sur ton visage, elle s’immisce
Elle est bientôt suivie
Par quelques unes de nos amies
Elles perlent à tes yeux
Puis vivent. Oh ! Très peu
En voilà une à nouveau
Qui coule sur ta peau
Elles courent, de plus en plus vite
Tu n’en veux pas, tu les évites
« C’est un signe de faiblesse »
Mais pourtant, elles naissent
Il n’y a pas de mystère
Elles te sont nécessaires
Lorsque tu en as assez
Elle est là pour te le rappeler
Pour évacuer un peu
Et te sentir mieux
Écoute ça, et souviens t’en :
Une larme, jamais ça ne ment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s